La Boîte à Fanny est une entreprise de production cinématographique basée à Montréal, Québec, Canada.
Sa mission est d’oser, innover, et inspirer par la production de films sensibles, vrais et accessibles.
Crédit: Justine Latour

FANNY-LAURE MALO


Bachelière de l’Université Concordia et diplômée en production cinématographique de L’inis en 2010, Fanny-Laure Malo fonde sa société de production, La Boîte à Fanny, en 2011.
Elle a produit les longs métrages SARAH PRÉFÈRE LA COURSE (2013) et PAYS (2016) de Chloé Robichaud, ainsi que LE RIRE (2020) réalisé par Martin Laroche, et plus d’une douzaine de courts métrages dont TOUTES DES CONNES (2013) et OH WHAT A WONDERFUL FEELING (2016) de François Jaros. Ses productions ont rayonné au sein de prestigieux festivals tels que Cannes, Sundance, Telluride, et au Tiff en plus de remporter de nombreux prix à l’international comme au pays.
Fanny-Laure est récipiendaire des Prix Relève de l’AQPM (2017) et du FCTMN (2017), et fut nommée au CMPA Feature Producer Award, Emerging Producer en 2016. De plus, elle prit part à Berlinale Talents (2020), au Producers’ Network du festival de Cannes (2016), et au Rotterdam Lab (2013).
Fanny-Laure est vice-présidente de la Fondation René Malo et de Productions Laurem, en plus de participer à la gestion des Éditions Offenbach et de Groupe Laurem. Elle siège sur le conseil d’administration du Cinéma du Musée, est vice-présidente, cinéma du CA de l’Académie Canadienne du Cinéma et de la Télévision (Québec), et siège à titre de vice-présidente du Cercle des Jeunes Leaders de la Fondation Marie-Vincent.
ANNIE-CLAUDE_BOITE_a_FANNY_©2016_JustineLatour_33_FINAL_RGB_version

ANNIE-CLAUDE QUIRION


Après des études en Arts et Lettres, profil cinéma, au CÉGEP de Saint-Hyacinthe, Annie-Claude Quirion est admise au contingenté programme Stratégies de production culturelle et médiatique à l’UQÀM en 2012. Au cours de ses études, Annie-Claude tourne un documentaire au Mali, produit plusieurs courts métrages étudiants, et cumule les expériences de bénévolat pour divers organismes culturels (Zoofest, RVQC, FNC, etc.).
En 2014, elle entre en stage à la Boîte à Fanny, où elle s’occupe, entre autres, de la stratégie et gestion festivalière des courts métrages. En 2015, elle se joint à l’équipe de la Boîte de façon permanente. Elle travaille alors sur les différents courts métrages de la Boîte à titre de coordonnatrice de production. En 2018, elle co-produit son premier court métrage, Mon Boy, de Sarah Pellerin. Le film est sélectionné en première mondiale au TIFF, en plus d’être sélectionné comme Vimeo Staff Pick et Short of the Week.
Laurence_Deschenes_2021_©JustineLatour_RGB_web-025

LAURENCE DESCHÊNES-TREMBLAY


Fraîchement diplômée du baccalauréat en Stratégies de production culturelle et médiatique de l’Université du Québec à Montréal, Laurence Deschênes-Tremblay intègre à temps plein l’équipe de La Boîte à Fanny en janvier 2021 tout juste après y avoir complété son stage de fin d’études.
Au fil de son parcours étudiant, elle produit plusieurs courts-métrages dont le documentaire TERNE ČHAVE (2019), tourné à Prague et réalisé par Alexandre Pépin et Jean-Christophe Diaque. Elle produit aussi le court-métrage L’ABAT (2020), réalisé par Olivier Côté, qui s’est démarqué lors des Rencontres Pancanadiennes du Cinéma Étudiant au FNC.
En 2017, Laurence fonde Les Productions Gaspard, sa propre maison de production spécialisée en vidéoclip. Elle y produit de nombreux vidéoclips pour entre autres LaF, Original Gros Bonnet et Moka Boka.